VIGIE Online veut démocratiser l’intelligence économique (acteursdeleconomie.latribune.fr)

Updated: Sep 18, 2018

Le dirigeant d’Eyes Media, Christophe Amande, lance VIGIE, une plateforme dédiée à l’intelligence économique. Il devrait lever 800 000 euros à l’automne.

Christophe AMANDE VIGIE online

Une cartographie des risques pour une implantation d'une nouvelle agence à Madagascar, un état des lieux de la concurrence au Japon, un rapport sur un possible futur partenaire russe... Ces demandes liées à l'intelligence économique sont monnaies courantes chez les grands comptes. Mais elles sont anecdotiques dans les PME et ETI.

"Cela peut leur sembler très compliqué et/ou très onéreux de trouver le bon expert. Elles renoncent souvent avant même d'avoir entrepris des démarches. Pourtant, ces PME qui exportent ont aussi besoin de ces informations. Le renseignement est primordial dans le monde économique actuel", explique le lyonnais Christophe Amande.

Il connait le sujet sur le bout des doigts. Il a cofondé, en 2012, le cabinet Eyes Media spécialisé notamment dans la cyber-investigation et l'intelligence stratégique. Il est également président de l'association Datagones, créée l'année dernière et fédérant une trentaine d'acteurs locaux de la cyber-sécurité.

Ubérisation de l'IE

Pour "démocratiser" l'accès aux services d'intelligence économique, il s'est associé avec Olivier Gio pour lancer, au début de l'été, la plateforme web VIGIE Online.

Elle a pour ambition de mettre en relation des experts francophones en intelligence économique implantés dans le monde entier et des entreprises clientes. Dans le viseur, ces fameuses PME et ETI pour lesquelles dénicher le consultant adéquat à l'autre bout du monde est souvent mission impossible.

"Le lancement est réussi car nous avons déjà plus d'une centaine d'experts inscrits alors que nous nous donnions un an pour atteindre ce pallier. Dans les trois ans, l'objectif est de pouvoir présenter une offre de 4 000 spécialistes de la cyber-sécurité, de la cyber- investigation etc...", poursuit Christophe Amande.

"Nous nous différencions des plateformes telles Malt car nous n'accueillons pas uniquement des freelances. Nous ouvrons aussi nos portes aux prestataires constitués en société. De plus, nous les trions sur le volet afin de ne proposer que des partenaires fiables."

VIGIE prélève une commission de 12% sur les affaires conclues dont 2% destinés à régler une société de tiers séquestre pour la sécurisation des transactions financières.

Levée de fonds pour l'automne

Actuellement en version Béta, VIGIE, un service porté par la jeune société Vauban Online, SAS de Christophe Amande, va devoir lever des fonds pour évoluer vers une version plus aboutie. Un tour de table de 800 000 euros devrait être bouclé à l'automne prochain. "Une partie sera abondée par nos experts, dans un système de crowdfunding qui leur sera réservé" précise le dirigeant.

Une dizaine de salariés devraient être recrutés dans la foulée. Christophe Amande vise un chiffre d'affaires de l'ordre de 2 millions d'euros sous trois ans, pour un volume d'affaires généré dix fois plus important.

https://acteursdeleconomie.latribune.fr/innovation/2018-08-29/vigie-online-veut-democratiser-l-intelligence-economique-788591.html


Stéphanie Gallo


Tags:

VAUBAN-ONLINE

www.vigie.online

presse

acteurs de l'économie

Christophe Amande


23 views

© 2018 Vauban-online SAS - Tous droits réservés